• Aude et Vincent

Belize- Guatemala

Hello !


Je suis très en retard pour ce post, toutes mes excuses ! La connection internet n'est pas toujours évidente, et les conditions de vente des opérateurs internet guatémaltèques peuvent être parfois un peu nébuleuses....

Je reprends donc:


18 novembre: Nous voici au Bélize! Et à nouveau nous parlons anglais, du moins pour 24h, car comme convenu, nous ne faisons qu’un passage éclair au Bélize, une seule et unique nuit ..non sans quelques regrets, on serait bien restés un peu plus longtemps pour profiter de ce petit pays bien méconnu mais à l’empreinte Caribéene très forte .. La musique créole retenti dès le passage de la douane, on croise des beliziens à la peau franchement plus noire que celle des mexicains et au look presque jamaïcain, ce qui nous donnerait bien envie d’aller visiter les côtes belizeenes de plus près . Il paraît qu’elles sont top pour la plongée .

Mais la décision est prise, il faut continuer. On passe donc la frontière Guatémaltèque dès le lendemain , et prenons la direction de Tikal, temple Maya et premier stop au Guatemala . En cours de route, on retrouve nos amis peripl&6, nos fidèles compagnons de route. Nous avons maintenant le même itinéraire et le même timing jusqu’au Nicaragua. On prend donc la décision de passer avec eux les prochaines semaines, pour le grand plaisir de tout le monde ! Cela nous permettra aussi de traverser ensemble le Salvador et le Honduras, une solution plus sécurisante pour ces pays qui, paraît-il, le sont un peu moins.

Pour le moment, nous voici donc tous les 12 au pied de Tikal, accompagnés de notre Guide Henri , et nous voilà partis pour 4h de visite au cœur de la jungle , à escalader les temples en ruines. Le site est immense et antérieur à ceux que nous avons visités au Mexique . Il est resté enseveli sous la jungle pendant environ 1000 ans avant d’être mis à jour au XIX siècle ...






Il faut pouvoir s’imaginer qu’à l’époque des Mayas, le site était complètement dégagé de toute végétation ...

Super visite !

Direction ensuite Rio Ducle . Nous avons entendu parler de Livingston, un petit village de la côte caraïbe habité par les Garifunas, un peuple caribéen issu du métissage entre des esclaves africains évadés et des autochtones. Leur culture est donc elle aussi un métissage de tradition africaine et caraibe . Pas de route pour y aller, et le village n’est accessible que par bateau . À notre arrivée à Rio Dulce, nous réservons donc une Lancha ( une sorte de barque) pour le lendemain à destination de Livingston. La balade est superbe et dure 2h, ce qui nous laisse le temps d’admirer les rives du fleuve, de faire la course avec les oiseaux , et de faire un petit stop baignade dans des sources chaudes, avant d’arriver à destination.


Il y a peu de touristes à Livingston et notre petit groupe fait sensation . La visite du village se fait en musique, car nous avons la surprise d’assister à une fête commémorative avec défilé et danse traditionnels . Sacrée chance!!



Ici vous pouvez vous faire enlever vos verrues et en même temps passer un électrocardiogramme ... Pratique !


Nous prenons ensuite 2 Tuk Tuk jusqu’à la plage. Qui a dit qu’on ne pouvait pas rentrer à 8 dans ces petits engins à 3 roues ?




Et enfin resto les pieds dans le sable avant de retrouver Lionel et son bateau .



Ces premiers jours au Guatemala nous ont totalement emballés . Le pays est magnifique, les gens sont vraiment gentils et généreux , et le tourisme est encore balbutiant . Nous n’avions pas d’attentes particulières pour ce pays dont on ne parle pas beaucoup, ne sachant pas vraiment à quoi nous attendre...c’est donc une très bonne surprise !


Nous continuons notre route vers Antigua, plus au centre. C’est l’ancienne capitale du Guatemala et aujourd’hui , la mémoire vivante de l’époque coloniale du pays.

Depuis une trentaine d’année , le Guatemala a mis en place une police touristique dont la mission, comme l’indique son nom, est d’assurer la sécurité des touristes . C’est donc chez eux que nous posons nos valises pour 3 jours .

Ruelles pavées , superbes églises coloniales, jolies petites places animées, terrasses sur les toits pour admirer les volcans en éruption, marchés colorés où personne ne vous agresse pour vous faire acheter une babiole, cuisine savoureuse, sans oublier des habitants toujours aussi gentils et accueillants...Antigua est sans conteste une des pépites du Guatemala, et un incontournable pour ceux qui auraient la bonne idée de venir visiter ce pays avant qu’il ne soit pris d’assaut par le tourisme .





Notre prochaine destination est le lac Atitlan, niché au cœur d’une région volcanique , et bordé par des villages dont les habitants sont de la plus pure descendance Maya.

Arrivés sur place, nous choisissons un terrain de foot en bordure de lac comme lieu de villégiature, et devenons rapidement le centre d’attraction du village.

Les enfants jouent au foot, les habitants viennent discuter avec nous et visiter le camping car.




Ici les gens sont particulièrement petits ! Et encore, cette dame était plutôt grande




Nous faisons rapidement la connaissance de José, qui se propose d’être notre taxi boat pour la journée du lendemain, avec un tour sur le lac et visite de deux villages mayas.

Départ 8h, avec Maria, Pedro, et leurs 2 enfants rencontrés à Antigua, et qui nous ont rejoints sur place. Pedro et Maria sont originaires de Madrid, une parfaite occasion pour nos enfants de s’obliger à approfondir leur connaissance en espagnol !





Les guatémaltèques sont de fervents catholiques , sans toutefois renier leur identité maya.. curieux mélange de genres , mais ça a l’air de fonctionner plutôt bien!

A Santa Catarina, on fête justement la sainte patronne du village ce jour jour là ... Ici une messe célébrée pour l'occasion dans une Église archi décorée et des fidèles en habits de fête



Suivie de danses Mayas traditionnelles au pied de l’Eglise



et de la visite du village , aux rues ultra colorées


Par contre, pour le tour en grande roue, on a dit non...😱!

Et après Santa Catarina, direction San Antonio de Palopo, a quelques min en bateau, avec Visite de fabrication de céramiques , essayages de vêtements traditionnels pour les enfants et petit moment pouponnage nostalgique pour moi..




Encore une journée exceptionnelle, décidément ce pays ne cesse de nous surprendre ...


Nous reprenons notre route après avoir embrassé Maria , Pédro et leur enfants, en direction du volcan Acatenango que Vincent et Ben ont décidé d’escalader avec Paul et Noé . Un beau moment entre hommes, et pour le moins sportif: 1400 m de dénivelé pour atteindre le sommet du volcan et pouvoir observer de près son jumeau en éruption , le Fuego . L’excursion se fait sur 24h, avec une nuit en refuge . On arrive donc la veille au village d’Elvin, le guide qui accompagnera l'expédition. Sa famille, et particulièrement Rosa sa maman nous accueille à bras ouverts dès le premier soir autour d’un délicieux dîner: Au menu: le pépian, un plat typique Guatémaltèque absolument déliceux, avec cours de cuisine traditionelle pour les nuls..




Une chouette rencontre ! Pendant que les gas sont partis prendre de la hauteur sur le volcan, les femmes et les enfants restent au village.



Nos hommes rentrent le lendemain fourbus, mais heureux ! Ils ont eu froid, et ça grimpe sévèrement pour arriver là haut mais le spectacle est à la hauteur de leurs efforts .




Et pour ne pas trop se refroidir, on enchaîne dès le lendemain par l’ascension du volcan Pacaya, mais ce coup-ci en famille. La rando est plus simple , et aussi plus ludique . On peut faire fondre des chamallows sur la lave encore chaude du volcan ! Une motivation très efficace pour faire avancer les enfants ...!





Pacaya est notre dernier stop Guatémaltèque avant le Salvador.

1 décembre : on se pose dans un camping près de la frontière . Nous sommes les seuls clients, ce qui permet de bien profiter de la piscine , et du camping que nous avons pour nous tout seuls ..



Le Guatemala a été une petite pépite sur notre chemin,

inattendue et pleine de belles rencontres . Le genre de surprise que l’on aime avoir lorsqu’on est sur les routes.


Mon prochain post sera Salvadorien, une autre belle surprise... Croisons les doigts pour en avoir encore beaucoup d’autres !

A bientôt !


354 vues

©2019 by NOEL'S AMERICAN TOUR. Proudly created with Wix.com