• Aude et Vincent

El Salvador

Mis à jour : janv. 12

Holà !

Me revoilà avec ce nouveau post sur notre séjour au Salvador qui n’a duré qu’une semaine, mais qui fut comme des vacances au milieu des vacances !

Le Salvador a bien souvent mauvaise presse et paye encore le prix d’une guerre civile pourtant terminée depuis plus de 20 ans. Cette mauvaise réputation a pour conséquence un tourisme quasi inexistant , ce qui nous va parfaitement bien! S’il est vrai qu’à l’intérieur des terres, la criminalité sévit encore entre bandes rivales, le littoral semble plutôt tranquille et sécurisé . Bien qu'il y ait surement pleins de jolies choses à voir ailleurs, nous avons donc préféré jouer la carte de la sécurité, et nous nous sommes contentés de longer la côte.

Nous sommes donc le 2 décembre et nous arrivons du Guatemala . À ce stade, nous n’avons pas vraiment fait de prévisions pour le Salvador, autres que d’y rester au moins une nuit pour couper la route vers le Honduras, et d’aviser ensuite...

Après le passage de la frontière , on pose donc nos 2 tanks au Cocalitos, un petit camping aux allures plus que rustiques mais à l’ombre des palmiers, et au bord d’une plage de sable noir . Il est tenu par Marta et sa famille. On s’y sent bien dès le début et rapidement la décision est prise d’y passer 3 nuits. Dès le lendemain nos voisins font leurs valises et nous voilà seuls clients du camping .




En regardant cette grande plage déserte uniquement bordée par 2 campings planqués sous les palmiers et dont on ne soupçonnerait pas la présence vu de la plage s’il n’y avait les 2 paillotes en bambou posées sur la sable, il nous vient rapidement à l’esprit que peut être , dans quelques années, tout cela aura bien changé...

Pour le moment on est ravis d’en profiter! La mer est chaude et claire, et les vagues sont au rendez vous . Seule chose, sur le sable noir, le soleil chauffe sacrément et nous avons tous vite pris l’habitude de ne pas traîner pieds nus sur la plage entre 11 et 16h, sous peine d’y laisser quelques bouts de peau ...!




Ces trois jours s’écoulent doucement, au rythme des sessions de surf, de bronzage, de home-schooling, et forcément de quelques apéros autour des barbecues....

A noter tout de même au milieu de ce programme pas franchement épuisant la découverte par la petite Louise (4 ans) de deux bébés tortues égarées sous nos camping-car.. c’est donc avec une certaine émotion qu’on les redirige vers la mer avec l’aide de Giovanni , le neveu de Marta, qui travaille à œuvrer pour la préservation des tortues en rachetant les œufs aux habitants du village avant qu’ils ne les mangent.



Une belle initiative, mais Visiblement pas encore partagée par tous... Quelle ne fut pas notre surprise le lendemain matin, en voyant Marta se préparer une bonne omelette .... aux œufs de tortues !!!!

On imagine bien que le sujet doit être parfois source de conflit familial, et nous évitons soigneusement de nous y immiscer!

Nous reprenons la route au bout de ces 3 jours jusqu’à Las Flores, un peu lus au sud . Arrivés en fin d'après midi, et après quelques essais in,fructueux pour se trouver un endroit sympa pour y passer quelques jours, on se dégotte au final une sorte de petit camping avec cuisine et salle à manger d’été , salle de bain, piscine et plage au bout du jardin .. Qui dit mieux ?




Ce petit pays ne manque décidément pas d’attractivité pour les amoureux des plages désertes , du surf et des grands espaces . Ici encore, nous sommes les seuls clients, le camping n’est pas encore officiellement ouvert. Il est tenu par Adela, qui nous accueille à bras ouverts et nous invite même à déjeuner dans son restaurant .




L’endroit est tellement paisible qu’on décide d’y rester 4 jours pour profiter à fond de ces grandes plages toujours quasi désertes, et encore très préservées.

Ici Deuxième cession de sauvetage de bébés tortues ...




8 décembre: voilà déjà une semaine que nous sommes au Salvador, qui a bien failli n’être qu’une courte étape sur notre route. Au final ce petit pays nous a offert une belle semaine de farniente dans un décor de rêve .

Nous reprenons la route dans l’après midi du 8 pour passer la frontière Hondurienne avant la nuit.

Il faut seulement entre 2 et 3 heures pour traverser le Honduras . Après une nuit passée chez les pompiers en cours de route, nous passons la frontière avec le Nicaragua le lendemain . Il nous faut presque 4 heures heures pour passer toutes les formalités administratives, et encore, on s’en est bien tirés grâce à Ben et Sabrina, qui nous ont évité un aller retour en Taxi au Honduras (notre camping car n’avait déjà plus le droit de circuler d’y circuler) pour aller chercher des dollars ... Merci les copains !!! Un peu plus et on perdait 2 bonnes heures à courir après une banque capable de nous délivrer des dollars!

Et nous voilà au Nicaragua ! Après 3 semaines passées ensemble, c’est maintenant l’heure de quitter nos amis et de continuer notre route . Encore une fois, on ne se sépare pas pour très longtemps, le rendez vous est pris pour le réveillon au Costa Rica 🥳!

Cela nous laisse 3 bonnes semaines en famille pour découvrir Le Nicaragua, un pays lui aussi plein de belles promesses!


A très bientôt !


©2019 by NOEL'S AMERICAN TOUR. Proudly created with Wix.com