• Aude et Vincent

Mexico - main land

Mis à jour : 10 nov. 2019

Holà Amigos


Nous voilà au Mexique ! Même si la basse Californie est aussi mexicaine , son côté désertique et insulaire lui donne un charme tout à fait spécifique . Le continent est clairement plus conforme à l’idée de ce qu’on pourrait avoir du Mexique . La végétation est dense, luxuriante ,et l’air est chaud (très chaud) et humide à cette saison de l’année .Les cantinas fleurissent à chaque coin de rue, les rues sont multicolores et l’héritage colonial est superbement présent dans les grandes villes .

Après une semaine passée sur les routes depuis la traversée en ferry, nous avons parcouru 2500km jusqu’à Mexico ...Avec parfois l’impression que les kilomètres s’ajoutent les uns aux autres au fur et à mesure que nous avançons . Nous avons d’ailleurs dû revoir notre itinéraire en cours de route pour éviter les kilomètres inutiles. Toujours accompagnés de nos inséparables Ben, Sabrina et de leur petite tribue sur ce trajet, nous avons toutefois fait quelques escales fort sympathiques .


Celle ci, allez savoir pourquoi on l’a choisie ...😇



Bien entendu pour son petit centre ville si typique et parfait pour faire quelques petites emplettes !


Ensuite Guadalajara : superbe, immense , préservée et grouillante d’activité .




Si la pauvreté est clairement présente dans les campagnes Mexicaines, elle peut aussi se cacher dans les centre villes. Si vous vous permettez un petit regard furtif derrière les fenêtres des jolies maisons aux murs colorés et entretenus , vous pouvez constater que les façades cachent parfois des intérieures nettement moins relisants..

Ici ça fait partie du jeu ... Les Mexicains sont cependant d’une extrême gentillesse et pas une seule fois nous n’avons craint poour notre sécurité . S’il fait bon être français au Mexique, les touristes américains ne peuvent pas en dire autant .. ils représentent principalement des tiroirs caisses pleins de dollars . Il y a souvent 2 prix dans les petites boutiques ou échoppes : un pour les américains et un pour les français ... Champions du monde comme ils disent ! Je vous laisse deviner lequel est le plus interessant...


Nous poursuivons notre route, tous les 6, cette fois ci après Mexico que nous avons pris soin de contourner , en direction du Yucatan (encore 1600 km jusqu’à Cancún ...) . Sur notre route, nous marquons plusieurs stops. Le premier à Puebla. Le centre ville est animé et regorge de ruelles et bâtiments d’époque ..avec une mention spéciale pour l’Eglise du couvent Santo Domingo




Et pour la place du marché :


Ici une petite pause gastro sur une aire d’autoroute avec dégustation de fajitas . Muy Muy picante !! Mais surtout , comme beaucoup d’autre, la petite cuisine du resto se tenait de l’autre côté du grillage, à l’exterieur de la station et la dame nous passait nos plats par le dessus ... un arrangement comme un autre !



Quelques centaines de kilomètres plus loin, nous voici à Ciudad del Carmen, la capitale de la crevette ! Nous sommes en pleines festivités de Dia de los muertos, une tradition héritée des racines Mayas du Mexique . Les mexicains entretiennent le souvenir de leurs défunts pour les aider dans leur passage vers l’au delà . Ceux qui ont vu le film Coco ont déjà une très bonne idée de ce que cette fête représente ici . Le centre ville étant très sympathique et ayant trouvé un endroit top pour poser notre tank, nous décidons donc de rester 3 jours sur place pour profiter de la fête .






Au milieu de toutes ces festivités populaires, nous nous sommes rapidement aperçus que nous étions à peu près les seuls touristes . Nos petites têtes blondes ne sont donc pas passées inaperçues ... Un vrai succès ! Martin étant déjà un charmeur dans l’ âme, il s’est laissé caresser les cheveux sans aucun problème, mais il en a été tout autrement pour Octave qui n’avait pas toujours très envie de se laisser embrasser à pleines joues par les petites grands mères... et parfois on peut comprendre! Il ne s’en est pas sorti dans quelques traces de rouge à lèvres ..




Seul bémol , nous sommes au bord de la mer mais impossible de mettre un pied dans l’eau . À la fin de la saison des pluies , et le vent aidant , la mer est grise et charrie tout un tas de saletés venues des terres .. Tans pis pour la baignade, ça sera pour plus tard !

Dernière halte à Campeche , capitale d’Etat aux portes du Yucatan . La baignade n’est toujours pas possible et l’air saturé d’humidité nous met à rude épreuve ... mais cela ne nous empêche pas de flâner le long des rues quasi désertées par les touristes après une halte rafraîchissante dans un petit resto ventilé du centre ville.



4 novembre: Nous voici enfin au Yucatan . J’ai déjà été bien bavarde... Je garde donc pour mon prochain post le récit des 15 jours que vous prévoyons de passer dans cette région certes touristique mais tellement prometteuse avant notre passage au Bélize prévu le 17 novembre.

Au programme des réjouissances : temples maya, plages, découvertes des fameuses cenotes, ces réserves naturelles d’eau dans des excavations rocheuses, et plus encore..


hasta luego amigos!

259 vues

Posts récents

Voir tout

©2019 by NOEL'S AMERICAN TOUR. Proudly created with Wix.com