• Aude et Vincent

Mexico - Yucatan

5 novembre, 8h: Nous voici aux portes d´Uxmal, premier temple Maya sur notre itinéraire . Nous avons quitté Campeche hier pour nous enfoncer à l’intérieur des terres. Sur les bords de la route, la jungle s’épaissit jusqu’à devenir quasi opaque. Les citées Maya ont été habitées jusqu’au XII ème siècle avant d’être désertées, probablement lors d’une période de longue sécheresse, et de tomber dans l'oubli. La jungle a fait son travail et ces citées pourtant prospères sont devenues des villes perdues. Elles ont toutes à peu près la même histoire . Parfois mises à jour par les conquistadors qui n’ont pas apprécié la compétition, elles ont rapidement retrouvé leur manteau végétal et se sont à nouveau effacées des cartes et des mémoires .. Difficile de ne pas se mettre dans la peau des explorateurs du XIX ème siècle qui ont eu la bonne idée d’aller gratter un peu sous un monticule de végétation en pleine jungle...!!

Il n’y a presque personne à Uxmal de si bon matin . Parfait pour une petite excursion dans le temps, quelques siècles en arrière ...




Le site est vraiment extraordinaire . Seul petit hic: nous n’avons pas pensé à prendre un guide et nous repartons 3h plus tard un peu frustrés et avec tout un tas de questions en tête .

Le Yucatan n’ayant pas ou peu de réserve en eau douce, les citées maya sont souvent construites à proximité de Cenotes, ces fameuses sources d’eau creusées dans la roche. Uxmal en a deux! On décide donc de s’offrir un petit bain dans chacune d’entre elles, situées à seulement quelques km de là. L’eau y est pure et sa couleur menthe à l’eau contraste très joliment avec la végétation dense qui l’entoure. Rafraîchissant !



Le lendemain, deuxième stop et deuxième temple Maya: Chichen Itza . Cette fois ci, nous sommes accompagnés de Felipe, guide Francophone. Le site est superbe, mais beaucoup, beaucoup plus fréquenté qu’ Uxmal, sans parler des marchands de souvenirs qui vous interpellent tous les 3 mètres.

Une visite du coup un peu moins authentique mais Felipe est bon narrateur et nous abreuve d’explications et d’anecdotes, ce qui nous permet tout de même d’apprécier le tour.



Après ce petit interlude historique , archéologique et géologique , nous prenons la direction de la côte . On a décidé de faire l’impasse sur Cancún , n’ayant aucune envie de nous retrouver perdus au milieu de milliers de touristes fraîchement débarqués de l’avion. Sur la route, on fait un petit stop de 24 h pour Laverie, courses, vidange et remplissage d’eau du camping car à Valladolid à mi chemin . C’est une heureuse surprise , le centre ville a beaucoup de charme ce qui en fait une halte très agréable.



Arrivés sur la côte, nous choisissons d’établir nos quartiers à Puerto Moreles, petit village de pêcheurs au sud de Cancún . On trouve un « spot » quasi sur la plage, le sable est fin, le soleil brille (presque) toute la journée, le village est très sympa , et plutôt épargné par les touristes. On décide donc d’y passer 3 jours. On garde un souvenir presque ému de Puerto Moreles, parce qu’on y a trouvé du vrai pain! Des baguettes croustillantes qui font des miettes! Et oui, on n’est pas français pour rien!




Nos amis peripl’& 6 ne sont déjà plus très loin de nous. Ils nous attendent dans un « beach camping » à Chimico’s à 200km vers le sud. Pour ceux qui connaissent, c’est juste à côté de Tulum. L’endroit est très sympa et nos 2 camping-car sont posés sur la plage à l’ombre des palmiers. On y passe 2 jours à barbotter dans l’eau azur, à aller sonder le fond de la baie en masque et tuba, à faire chauffer les barbecues, et à perfectionner la recette de la Margarita.. Olé!






Pas de doute, le Yucatan est une excellente destination de vacances ! On rencontre d’ailleurs beaucoup de Français ..

Nous quittons à nouveau nos compagnons de voyage, mais comme d’habitude, pas pour bien longtemps. Nous avons en effet prévu de passer la frontière à peu près au même moment. On devrait donc les retrouver au Guatemala dans quelques jours .

Nous continuons à descendre , en direction de Bacalar, le lac aux 7 nuances de bleu. Sur la route, on s’arrête une nuit chez Xavier, qui tient un petit camping super sympa au bord du lac. Très chouette mais bourré de moustiques !!! Toujours un peu pénible, mais cela ne nous empêche pas de profiter d’une vue de rêve sur le lac , malgré le temps devenu un peu maussade depuis 24h .




Les moustiques et la pluie auront finalement raison de nous ! On redémarre dès le lendemain pour Bacalar, petit village calme et paisible d’où partent les différentes expéditions sur le lac. Le soleil brillant à nouveau, on réserve un un capitaine et son bateau pour l’après midi- même et nous voilà partis pour 2h30 de balade sur une eau plus que turquoise et totalement transparente .





Juste parfait ! L’eau est belle, chaude, et en plus elle est douce! Les nuances de bleu sont dues aux cenotes aquatiques qui creusent des puits ronds et immenses dans la baie. Les fonds changent donc brusquement de profondeur, ce qui fait que vous passez sans transition d’un bleu turquoise à un bleu marine intense à seulement quelques mètres de la berge..

A certains endroits, le sable a une tenture importante en souffre. On s’offre donc un petit moment bien être avec enveloppement et masque au souffre ... En circuit court, il n’y a qu’à se pencher !



L’endroit nous plaît beaucoup ! Nous rencontrons en prime Francois et Émilie, qui voyagent avec leur deux enfants en sac à dos ( chapeau !) et avec qui nous passons de très bon moments . Nous sommes déjà le 15 novembre . On a rendez vous le 16 à Tulum avec Anne et Julien, deux amis français qui ont pris un billet de dernière minute pour une semaine de vacances . On remonte donc de quelques kilomètres le temps de les embrasser et de passer une excellente soirée avec eux avant de repartir dès le lendemain matin en direction de la frontière

Beliziene .

On a fait le choix de prolonger d’une semaine notre séjour au Mexique pour profiter à fond du Yucatan, ce qui fait qu’on a un peu de retard sur notre timing. On décide donc de faire l’impasse sur le Belize . Nous n’y passerons qu’une nuit en transit avant de filer vers le Guatemala . Malheureusement, il faut bien faire des choix, nos 6 mois passent tellement vite!

Le Mexique a été une très belle découverte , colorée, diverse et contrastée. On s’était préparé à ce que notre séjour soit ponctué d’anecdotes plus ou moins rocambolesques mais mis à part quelques découvertes culinaires un peu piquantes , tout c’est passé pour le mieux!

La suite sera maintenant pour mon prochain post. Merci à tous de continuer à nous suivre avec assiduité, nous sommes très heureux de pouvoir partager avec vous cette belle aventure ..

Hasta luego Amigos!

299 vues

©2019 by NOEL'S AMERICAN TOUR. Proudly created with Wix.com