• Aude et Vincent

Nicaragua


Hello,


c'est parti pour un post Nicaraguayen!

Après notre semaine de grand repos au Salvador, nous enchaînons, cette fois tous les 6 seulement, avec ce pays qui se remet doucement d'une grave crise politique en 2018, et qui recommence seulement à accueillir quelques touristes.


premier stop: Las Penitas, petite station de surf assez connue sur la cote Pacifique. Nous choisissons donc d'établir nos quartiers dans une petite surf- House, tenue par un couple d'Italien, le Caracolito. En espagnol, traduisez le petit escargot. L'endroit porte bien son nom, la vie y est très paisible . On y passe 3 jours très agréables, au milieu de surfeurs et de voyageurs venus d'un peu partout dans le monde. Nous étions cependant les seuls à nous balader avec 4 enfants !







On profite de cette halte douce et tranquille pour organiser une ballade à cheval pour Clémence et Vincent. Sans grands risques, les pieds de Vincent touchent presque le sol, mais le moment a été fort appréciable!




Le Nicaragua n'est clairement pas le pays champion de la gestion des déchets, mais on remarque tout de même quelques actions plutôt sympas de sensibilisation à l'utilisation du plastique... et ça n'est pas un luxe !


Stop suivant: El Transito, un peu plus au Sud et toujours sur la côte. Là encore, la plage est magnifique. Le gérant d'un resto nous laisse généreusement nous garer dans un de ses terrains à 20m de la plage. On y reste donc encore 3 jours. Je ne décris plus notre programme, qui ne varie plus beaucoup et dont l'essentiel est tourné vers la plage et les vagues.




Seul incident, une piqure de raie pour moi. Aie ! heureusement , les serveurs du bar de plage savaient y faire et m'ont plongé le pied dans l'eau chaude. C'est toujours bon à savoir !


En quittant El Transito, nous prenons la direction de Massaya, et de son volcan au cratère à ciel ouvert .. pas de rando pour arriver jusqu’en haut, on peut garer le camping-car juste au dessus du cratère . Le spectacle est assez unique à la nuit tombée. C’est pour nous une grande première de pouvoir admirer d'aussi près la lave rouge et bouillonnante à plus de 3000 degrés, sans pour autant y laisser la semelle de nos chaussures... !



Le lendemain, nous continuons notre descente vers le sud du Nicaragua, direction Granada . Nous sommes à quelques jours de Noël et l’ancienne capitale brille de milles feux pour l’occasion . On en profite pour commencer à faire quelques courses. Pas facile de remplir la hotte du père Noël quand on est au bout du monde ... Ici, pas de Grande Récré ni de Fnac, et aucune chance de faire venir Amazon jusqu’à nous! Il faut improviser et se laisser balader d’échoppes en échoppe pour tenter de dénicher la perle rare . Une vraie chasse au trésor ! C’est aussi l’occasion de visiter cette ancienne ville coloniale, magnifique et animée






En Amérique centrale de manière générale, les gens aiment bien pousser la chansonnette ou faire grimper les décibels jusque tard dans la nuit. Ils ont facilement le cœur à la fête et le rhum aidant sûrement un peu, ils aiment en faire profiter tout le monde . Pas de chance si vous avez garé votre camping car à proximité....On a rapidement préféré la quiétude des coins un peu reculés à l’agitation des villes. Nous ne restons donc que 24 h à Granada, et nous prenons le lendemain la direction de Apoyo, une lagune bordant un immense lac niché au milieu des volcans . Superbe!! L’endroit est calme et ressourçant , et on a réussi à garer notre camping car sur le parking ombragé d’un petit hôtel bien sympa. On en profite donc pour se reposer, faite le tour du lac en kayak, se prendre un petit cocktail au coucher du soleil , avant de planter les enfants devant un film pour se faire une soirée au resto ...





Next stop: Popoyo une station de surf assez connue sur la côte Pacifique. Nous sommes le 21 décembre, et il n’y a pas grand monde sur les plages comme dans les hôtels . On décide donc d’abandonner temporairement notre bon vieux camping car pour s’offrir quelques jours à l’hôtel . Notre choix s’arrête sur le Buena Onda Beach, géré par un couple de suisses vraiment sympas et accueillants .









Le lendemain de notre arrivée, nous sommes invités à une soirée privée au bar de l'hotel organisée pour tous les entrepreneurs voisins. On découvre alors qu’une véritable petite communauté européenne et même francophone s’est formée dans ce petit coin de paradis. Ils tiennent des hôtels, des guest -houses, des pizzerias, des écoles de surf... cela nous donnerait presque des idées !

En tous les cas, la soirée est très sympa et nous sommes ravis d’avoir rencontré autant de monde en si peu de temps .

Nous quittons l’hôtel le lendemain sans partir bien loin . On a repéré un endroit parfait pour nous , sur la plage et à l’ombre des palmiers . Les couleurs du soir sont magnifiques, il n'y a plus qu'à profiter du spectacle !



Ces 3 jours à Popoyo nous ont beaucoup plus. Les plages sont superbes et sauvages, il y a des vagues presque tous les jours, mais surtout nous y avons été accueillis comme si nous venions de nous y installer . On se laisserait presque aller à la réflexion...

Mais pour l’heure, il nous faut bien repartir . Le sud du Nicaragua nous attend, nous sommes déjà le 23 décembre et nous ne sommes pas encore franchement prêts pour Noël ...

Nous prenons donc la direction de San Juan del Sur, petit village de pêcheur qui triple sa population pendant les fêtes . On y passe 2 jours, abrités et au calme dans le port de pêche tout neuf, juste à côté de la plage et du centre ville. Après avoir fini nos dernières emplettes le 24 à 15h ( ouf!) , nous voilà prêts pour un réveillon de Noël un peu particulier cette année !




On repart le 25 après un gros brunch pour Playa de los Cocos, à seulement 20km de là, et dans une guest house tenue par un couple germano/ américain, pleine de charme et les pieds dans l’eau. Un vrai petit coin de paradis, parfait pour cette période de fête .. Ici encore, l’accueil est au top, et on décide de rester jusqu’au 29 . Au programme: plage, bien sûr , mais aussi surf, snorkeling, pêche , piscine, etc... dur dur !!



Seule petite ombre au tableau, une piqure de Raie pour Martin, mais heureusement on sait comment faire , maintenant 😉!

29 décembre: nous quittons le Nicaragua pour le Costa Rica . Nous savons déjà que ce pays sera un des grands coups de cœur de notre voyage. Tout y est facile, le voyage en lui même , comme les rencontres . On en arrive même à appréhender un peu les plages nettement plus fréquentées du Costa Rica.. on sera bientôt fixés , on y a justement rendez vous à Oesterillo Oeste , pour le réveillon avec , nos amis peripl’&6 (et oui, toujours les même)!

On se se retrouve donc dès le 30 décembre pour 3 jours dans une villa qu'ils ont loué avec des amis français venus pour les vacances.




Le Costa Rica sera donc pour mon prochain post. En attendant, j’en profite pour vous souhaiter à tous une belle et merveilleuse année 2020!

Hasta proxima Gringos !



314 vues2 commentaires

©2019 by NOEL'S AMERICAN TOUR. Proudly created with Wix.com