• Aude et Vincent

Viva Mexico!

Basse Californie


9 octobre: nous vivons nos 2 derniers jours américains à San Diego, le temps de faire quelques emplettes , de passer une très bonne soirée avec Cindy et Arnaud, nos amis Tourangeaux qui nous ont acceuilis chez eux (Merci encore !!), et un dernier bon burger avant de passer la frontière . Bon appétit!

11 octobre : nous voilà devant le poste frontière mexicain de Tecate . On a choisi d’éviter Tyjuana, le passage emprunté par des milliers de personnes chaque jour(!!!) pour Tecate, petite ville frontière plus calme et surtout bien moins fréquentée. Les différentes formalités nous prennent 2 heures environ, et nous voilà autorisés à fouler le sol Mexicain! En avant pour la découverte de la Basse Californie. Nous sommes rapidement mis dans le bain . Le contraste avec la Californie est frappant : des déchets partout dans les rues , des trottoirs défoncés , des maisons en éternels chantiers, une atmosphère poussiéreuse entretenue par les rues secondaires non goudronnées , des échoppes au toit de tôle ondulée qui vendent tout et rien, des voitures surchargées ... bref on est très loin du climat aseptisé des rues californiennes!

Mais il y a aussi l’odeur épicée de la cuisine mexicaine qui vous met en deux secondes l’eau à la bouche, les murs colorés des maisons, des joueurs de guitare dans la rue, et un trafic incessant qui rend ce tableau très vivant . On a tout de suite adoré !







Nous roulons jusqu’à Ensenada à 150 km environ de Tecate . Pour notre première nuit mexicaine , nous préférons nous arrêter dans un camping ,une solution plus sécurisante dans cette région encore proche de la frontière et parfois un peu tourmentée par le trafic de drogue.

Le camping a certainement connu des jours meilleurs, mais comme on dit, il fait le job et la vue est plutôt sympa !




Nous repartons dès le lendemain après un petit stop courses. On constate avec grand plaisir que le prix de notre panier de courses a diminué d’un bon tiers, ce qui fait toujours plaisir, et nous faisons la connaissance d’une famille Française qui voyage elle aussi avec leurs 4 enfants. Décidément, nous ne sommes pas les seuls à aimer nous entasser à 6 dans un camping car! Le rendez vous est pris à Sin Quentin sur une plage à 250 km plus au sud. Arrivés en premier, on découvre une plage immense ,magnifique et toute en dunes, ce qui en fait un terrain de jeu parfait pour les enfants. Dans un tel décor, une séance photo s’impose



Superbe mais pas de vagues et beaucoup de vent. Voila déjà 3 jours que nous avons passé la frontière . Notre séjour au Mexique doit durer environ 1 mois , ce qui nous laisse une dizaine de jours pour la Basse Californie. Nous savons maintenant que les distances sont longues 2000 km du nord au sud rien que pour longer la Basse Californie... Notre objectif est donc de filer rapidement vers le sud. On reprend la route dès le lendemain matin et nous voilà partis, direction mer de Cortes, sur la côté Est cette fois ci. Je fais un petit focus sur Santa Rosalia, une de nos escale. c’est un petit village de pêcheurs qui à voulu s’offrir un beau port tout neuf .... qui a fini sous le sable avant même sa mise en fonction.. Etrange spectacle que ces ruines toutes neuves aux portes d’un petit village de 50 âmes maximum!





Nous traversons les 2 jours suivants d’immenses déserts de Cactus sous un soleil brûlant. Ici c’est l´ambiance Western garantie !





La température monte au fur et à mesure que nous roulons, et nous arrivons « de l’autre côté » de la péninsule dégoulinants mais heureux ! les plages sont désertes, les eaux sont chaudes et cristallines, et les décors enchanteurs . Cette fois ci nous sortons de la soute les palmes, masques et tubas... le bonheur!




On passe ainsi 2/3 jours à barboter dans l’eau avant de repartir . Nous suivons depuis la frontière l’unique route de Basse Californie, qui nous fait passer d’une cote à l’autre régulièrement, et nous garantit une alternance de paysages... Pratique, besoin de GPS, c’est toujours tout droit !



Il nous faut en revanche nous habituer aux nombreuses zones militaires de contrôle . L’armée est en effet très présente sur les routes. Notre camping-car français nous évite cependant d’être contrôlés à chaque fois, ce qui est loin d’être le cas pour les touristes américains...

19octobre:

nous voilà à La Paz. Nous n’avons jusque là traversé que des petits villages . En comparaison, La Paz est une grande ville . Il nous faut donc décrypter le code de la route Mexicain avec une signalisation parfois inexistante. On a du griller un stop, ce qui nous a valu une petite Conversation avec la patrouille de Police postée en embuscade juste dernière nous . Le policier nous explique que nous avons le choix entre aller au poste de police pour payer une amande de 100 dollars, ou payer tout de suite 500 pesos en cash (25 euros)... Au final après discussion, nous nous sommes entendus sur 300 pesos (15 euros) . Ç’est quand même particulier de négocier son amande.. on se serait cru au marché!

Nous avons aussi la grande joie de retrouver nos amis les Peripl’& 6. Décidément on ne se quitte plus! Les fans de zone interdite les ont peut être reconnus, ils ont été filmés au début de leur périple par une équipe de M6. L’emission à été difusée dimanche soir, du coup à 13h pour nous. Nous nous sommes donc installés pour une petite séance TV en pleine rue !





Il ne nous reste que 4 jours pour visiter le sud de la péninsule . Nous repartons donc directement après l’émission pour Laventana, petit village de pêcheur, puis pour Todos Santos, le rendez vous local des surfeurs . La plage est superbe, et déserte, et l’eau est chaude et le soleil brille toujours. Nous y passons 2 jours au top!




À noter tout de même une petite cession d’ensablement sur la plage.. on y avait échappé jusque là, fallait bien que ça nous arrive! Heureusement nous ne manquions pas de main d’oeuvre..!



Et retour ensuite à La Paz pour prendre le ferry pour Mazatlan, sur la « Main Land ».

La baie est très belle, nous s’offre donc une dernière séance plage et snorkeling avent de partir à la découverte du continent mexicain.





Nous avons donc pris notre ferry hier mais nous avons dû débarquer à Topololambo ce qui nous rajoute environ 450 km sur notre itinéraire ... Nous avons appris au comptoir qu’il n’y avait plus de bateau pour Mazatlan avant décembre... s’en est donc suivi une course poursuite assez épique pour monter à bord du dernier bateau en partance pour le continent avant la semaine prochaine .... allez, cela fait partie du jeu!




Et voilà ! Après 8 heures de traversée nous voilà sur le continent , avec un programme pour les prochains jours dédié à la découverte des temples et autres curiosités curiosités mexicaines . Encore autre chose !

Hasta Louego Gringos!!

©2019 by NOEL'S AMERICAN TOUR. Proudly created with Wix.com